Cartographie des données : bien débuter avec le RGPD

La sécurité des données se situe au coeur des préoccupations du Règlement général de Protection des Données, mais afin de bien le préparer il est essentiel de se pencher sur l’utilisation qui est faite de ces informations au sein de sa structure. C’est pourquoi le fait d’établir une cartographie des données est très conseillé en amont afin de pouvoir identifier les donnéesdéjà existantes dans l’organisme, mais également de bien s’organiseret comprendre les traitements qui vont être faits par la suite à l’intérieur de votre système. Avant le 25 mai 2018, date officielle de l’application du RGPD, les structures auront donc tout intérêt à mettre en place une cartographie des données.

 

Quelques explications sur la cartographie des données

 

À l’heure actuelle, le Règlement Général de Protection des Données est au centre de toutes les attentions et les structures ne cessent de s’agiter avant le fameux Jour J. Que votre organisme soit public ou privé, il devra se plier à tout un tas de règles en rapport avec la protection des données relatives à leurs utilisateurs ainsi que leur future utilisation par les entreprises. À première vue, cela peut paraître très compliqué puisque la plupart des entreprises disposent de nombreuses données. Afin d’être sûr de répondre aux directives données par le RGPD, il est donc fortement conseillé, voire indispensable pour elles de recourir à une cartographie des données.

 

La cartographie des données permet aux divers organismes de mieux répertorier les données, l’utilisation qui en est faite, leur destination, les personnes en contact avec, ainsi que tout ce qui aura un lien avec elles. Cela leur permettra d’anticiper d’éventuels imprévus, de prouver qu’elles ont entamé des démarches afin de protéger ces informations, mais également de leur garantir une meilleure sécurité au sein de leur système. Le Règlement Général de Protection des Données étant exigeant à ce sujet, la cartographie des données permettra aux structures de mieux s’organiser et d’éviter les lourdes sanctions prévues par cette nouvelle loi.

 

La cartographie des données, un outil pratique

 

Selon le Règlement Général de Protection des Données, les internautes ont à tout moment le droit de contacter une entreprise ou un autre organisme ayant collecté ces données afin de consulter les informations à leur sujet et même d’y apporter des modifications. Ainsi, sans cartographie des données, cette mission est tout simplement impossible et la structure en question aura beaucoup de mal à retracer une donnée précise sans savoir qui l’a traitée, où celle-ci a été stockée, ni même à quel moment ce renseignement a été récolté par l’entreprise.

 

La cartographie des données se présente donc comme un véritable outil pratique pour les organismes qui peuvent ainsi mieux classifier et gérer les informations en interne. Un véritable travail en amont est ainsi nécessaire pour bien organiser la collecte des données et tout leur cheminement afin de créer cette cartographie des données. Celle-ci sera ensuite utile sur le long terme pour la société, et permettra de prendre les bonnes mesures afin de se conformer au RGPD sur la longue durée.

 

Créez à votre tour votre propre cartographie des données pour vous mettre en conformité avec le RGPD en vous rendant de ce pas sur le site https://donnees-rgpd.fr !