Comment soigner l’asthme naturellement ? La solution

L’homme n’est pas un être invulnérable et est sujet à de nombreuses maladies qui ne l’épargnent pas toujours. Si certaines maladies sont reconnues comme incurables, d’autres peuvent être guéries, mais à condition qu’un traitement rigoureux leur soit appliqué. L’asthme fait partie de ces maladies. Bien que très dangereuse à cause des troubles respiratoires dont elle est à l’origine, elle est quand même ouverte aux traitements, car on peut la guérir naturellement. Découvrez la solution.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est un syndrome respiratoire causé par une réaction inflammatoire des bronches. Il se manifeste par des symptômes, comme de la difficulté à respirer, de la toux et des sifflements. Mais, si la maladie est ouverte aux guérisons, elle est aussi ouverte à l’homme, car il est possible de contracter la maladie dans le milieu de travail. C’est ce type d’asthme qu’on qualifie d’ asthme professionnel . Il en existe deux types :

  • Le premier type, l’asthme professionnel avec période de latence. Il est attribuable à une sensibilisation allergique à un agent (un sensibilisant respiratoire), présent dans le milieu de travail. Une période de latence précède alors le développement de la sensibilisation à l’agent et de l’asthme.
  • Le second, le syndrome d’irritation bronchique. Il est attribuable à l’exposition à de fortes concentrations de substances irritantes. Environ 250 agents sont susceptibles de causer de l’asthme professionnel avec période de latence, et ce nombre continue d’augmenter. Les agents contenant des protéines comme la farine chez les boulangers et les pâtissiers, de même que les isocyanates utilisés dans les peintures. Les isolants et les mousses, sont parmi les plus fréquemment signalés. Les agents responsables du syndrome d’irritation bronchique sont principalement le chlore et l’ammoniac. Cependant, en théorie, tout agent ayant une propriété irritante, peut causer une atteinte bronchique si les concentrations en sont élevées.

Un traitement thérapeutique naturel pour l’asthme !

Contrairement à ce que nous croyons, à l’aide de la pharmacopée, il est aujourd’hui possible de soigner des maladies incurables aux yeux de la médecine moderne. Longtemps utilisés, les inhalateurs se sont avérés être des produits efficaces, mais très dangereux pour la santé de l’homme vu les conséquences liés à leurs modes de fonctionnement. En effet, ils agissent sur le système nerveux endocrinien, en sur-sollicitant régulièrement la réponse au stress. Il urge donc d’adopter des méthodes alternatives et sans effet secondaire. Les soins naturels seraient donc la solution, mais il faut d’abord savoir comment soigner l’asthme naturellement, sans doute, avec les plantes et leur dérivé (huiles essentielles). Certaines personnes trouvent un soulagement avec l’ingestion de plantes, que ce soit en compléments alimentaires ou sous forme de tisanes. Aussi, certaines huiles essentielles peuvent améliorer la respiration par leur effet calmant. Mais, ces effets calmants ne suffisent pas toujours à gérer une vraie crise d’asthme accompagnée par exemple d’une quinte de toux ! Il faudra trouver une solution plus durable.

Une meilleure solution naturelle !

Faire du sport pourrait guérir l’asthme. Le sport joue un rôle thérapeutique dans notre vie, car il permet d’éliminer les graisses et les toxines de notre organisme. Si l’activité sportive nécessite une grande activité cardiovasculaire, qui est directement liée aux poumons, lieu des échanges des gaz respiratoires, on peut comprendre que le sport accélérera le rythme respiratoire lequel favorisera la respiration chez les asthmatiques. Toutefois, les activités sportives trop intenses tels que la musculation avec charges lourdes, les sprints ou les exercices fractionnés, peuvent empirer la situation et provoquer des crises d’asthme. C’est pourquoi certaines personnes n’arrivent pas à guérir de l’asthme, car elles se soumettent à des activités sportives trop intenses. Au contraire, on choisira plutôt des sports doux tels que la marche rapide ou la course à pied, pour réquisitionner en douceur le système respiratoire et cardio-vasculaire.

Une solution définitive

Néanmoins, il n’est pas rare de constater les toux, bien après guérison de l’asthme. En vérité, la réponse ou le secret se situe dans le problème. La difficulté à respirer chez les asthmatiques, est causée par une constriction des bronches et c’est pour cela que ceux-ci ont besoin d’un médicament bronchodilatateur, qui dilate les bronches afin qu’elles puissent absorber l’oxygène. Le secret pour soigner l’asthme naturellement est de dilater les bronches sans ventoline, qui joue le rôle de bronchodilatateur. La solution est donc de trouver un bronchodilatateurnaturel, qui n’est rien d’autre que le CO2. Ce dernier possède des effets vasodilatateurs et bronchodilatateurs puissants, capables de dilater les bronches qui vont pouvoir fixer l’oxygène. Et pour avoir le maximum de bronchodilatateur, il faut absorber le maximum de C02 en respirant par le nez et non pas par la bouche, car la plupart des asthmatiques ont tendance à respirer par la bouche surtout lorsqu’ils sont essoufflés.