Fonctionnement d’un défibrillateur cardiaque

Chaque année, plus de 50 000 de personnes subissent un arrêt cardiaque. La cause principale de ces arrêts est la fibrillation ventriculaire. Lorsqu’un cœur est en fibrillation, il est nécessaire de lui imposer un rythme normal. Il suffit de lui appliquer un courant électrique instantané qui a plus de 1000 volts. Cette charge électrique permettra de réinitialiser correctement les signaux électriques du cœur et le remettre en marche. Ce choc est souvent délivré par un défibrillateur.

Il est important de connaître ce que c’est qu’une défibrillation avant de connaître le fonctionnement d’un défibrillateur

Le défibrillateur est un appareil qui consiste à délivrer, de façon volontaire et de manière brève, un courant électrique dans le cœur, lorsqu’il présente des troubles du rythme respiratoire. Il sert à établir normalement le rythme cardiaque. Le défibrillateur est encore appelé le choc électrique externe. Généralement il fonctionne sur batterie, pour faciliter son transport.

La formation du défibrillateur

Le défibrillateur est composé d’un bloc électrique, qui sert à délivrer un courant électrique calibré en forme, en intensité et en durée. Il dispose d’un moyen de transmission de l’influx électrique vers la victime. Cet influx est composé de deux électrodes plates et larges. Les électrodes sont recouvertes d’un gel conducteur, qui permet de les coller aisément sur le thorax de la victime. Il est nécessaire de suivre une formation en défibrillation avant d’utiliser le défibrillateur, car beaucoup confondent les signes d’une attaque cardiaque avec un AVC. Certains, par contre, n’en connaissent rien. Cet appareil doit être utilisé par tout le monde afin de réduire le nombre de victime des AVC. Il est donc important que chacun ait une  formation .

Le fonctionnement d’un défibrillateur

Lors d’un arrêt cardiorespiratoire, le défibrillateur aide à augmenter les chances de survie d’une victime. Il est simple à utiliser. Le défibrillateur automatique externe (DAE) délivre un choc électrique qui permet au cœur de battre efficacement. Lorsque le DAE s’ouvre, une voix électrique oriente l’utilisateur, en lui fournissant des instructions nécessaires de chaque étape qui permettra de sauver la victime. Il indique à l’utilisateur comment il va placer les deux électrodes. L’un sur le torse nu de la victime et l’autre sur la poitrine. Aussi, il lui indique comment il va piloter l’appareil durant la phase de massage cardiaque en profondeur. Après cette étape, le défibrillateur opère lui-même l’analyse. Il ne délivre le choc que lorsqu’il est nécessaire. Il vérifie le rythme du cœur puis continue à informer l’intervenant sur les étapes à suivre. Retenez tout de même qu’en absence d’un défibrillateur, on effectue le massage jusqu’à ce que les secouristes arrivent sur les lieux de l’accident.

Une victime d’un arrêt cardiaque a brusquement une perte de connaissance et devient impuissante aux gestes simples. Elle ne respire quasiment plus, sa cage thoracique ne fait plus aucun mouvement. En présence d’un cas pareil, les premiers geste secourisme  doivent être de faire au service de secours, en composant le 15. Vous devez donner toutes les informations : le lieu, les conditions, le moindre détail oublié peut être fatal à la victime. Avant donc l’arrivée des secours, vous devez faire un massage du cœur de la victime afin que le sang circule correctement dans tout le corps de la victime.