Qu’est-ce que l’acupressure et la digitopuncture ?

La digitopuncture et l’acupressure ont de nombreux points communs avec l’acupuncture. Parmi ces points communs on peut citer, la recherche de l’équilibre des méridiens, du qi ou chi (force de vie) ou des flux d’énergie. Contrairement à l’acupuncture, la digitopuncture utilise les doigts, les pieds, le coude ou des accessoires autres que les aiguilles pour agir sur les points de pression. Cette technique de travail est réputée pour être plus douce.

Définition de la digitopuncture

La digitopuncture est une méthode de travail datant de plus de six mille ans et basée sur la médecine traditionnelle chinoise. Le but de cette technique chinoise est de soulager et de prévenir les douleurs quotidiennes et de corriger les déficiences organiques. En stimulant directement les points de pression du méridien à l’aide des doigts, le flux sanguin et énergétique est équilibré et les antidouleur sont produits naturellement par le corps. La digitopuncture peut être utilisée sur tout le monde (bébé, enfant, adulte) et ses bienfaits sont innombrables.

Quelques bienfaits de la digitopuncture

Les effets de la digitopuncture sur le sommeil et la douleur sont incroyables. Il suffit de suivre quelques séances sur quatre semaines au plus pour voir la qualité de son sommeil nettement améliorée. Pour ce qui est des douleurs, les études ont démontré que la digitopuncture est efficace pour soulager les maux de tête, les douleurs postopératoires et lombaires. L’acupressure permet de soigner les troubles comme l’asthme, eczéma, l’hyperémotivité, la dépression, la peur, etc.

Comment se passe une séance de digitopuncture ?

Le patient se couche sur une table et se laisse masser pendant environ une heure. Tout au long de la séance, de nombreux points d’acupression sont stimulés. Les praticiens ont tendance à régulièrement stimuler la zone charnue localisée entre le second orteil et le pouce du pied, la chaire se trouvant entre l’index et le pouce, la partie située en haut de l’os de la cheville (non loin de l’espace d’encrage du muscle en bas du mollet).

Pour finir, nous vous dévoilons une petite astuce pour soulager les petites nausées. À l’aide de votre index et majeur, exercez une pression ferme sur la base de la paume c’est-à-dire la rainure entre les deux tendons. Cette technique ne nécessite pas l’intervention d’un praticien et est efficace contre les nausées matinales.