Qu’est ce qu’une bronchite asthmatiforme ?

Un bon nombre de pathologies touchent les personnes en France et dans le monde. Parmi ces maladies, on enregistre les pathologies de l’appareil respiratoire qui renferment l’asthme, les bronchites et bien d’autres pathologies occasionnant des troubles respiratoires chez le sujet atteint. Allons à la découverte de la bronchite asthmatiforme ! Une pathologie de l’appareil respiratoire.

De quoi s’agit-il ?

La bronchite asthmatiforme est une maladie de l’appareil respiratoire qui combine les caractéristiques de deux pathologies à savoir la bronchite qui est une inflammation des bronches et l’asthme qui est une affection des bronches qui se manifeste par une gêne respiratoire et une suffocation intermittente. Elle attaque plus souvent les jeunes enfants et les femmes enceintes. La bronchite asthmatiforme est parfois récidivante et peut être à l’occasion de la découverte d’un asthme, notamment chez un jeune enfant.

Signes cliniques et causes de la bronchite asthmatiforme

Comme mentionné dans les lignes précédentes, la bronchite asthmatiforme associe les symptômes de la bronchite aiguë et des signes caractéristiques de l’asthme. Toutefois, souffrir d’une bronchite asthmatiforme isolée ne signifie pas obligatoirement être asthmatique. Les symptômes vont des toux sèche ou grasse à de petites douleurs thoraciques et une fièvre absente à modérée, des sifflements respiratoires, associés à une dyspnée (difficulté respiratoire) et parfois à un bronchospasme (une contraction anormale des bronches). Les causes de cette pathologie peuvent être d’ordre viral ou infectieux. Elles peuvent également être dues aux pathologies chroniques respiratoires ou cardiaques, à l’asthme non diagnostiqué chez les jeunes enfants et à un reflux gastro-œsophagien sévère et non traité.

Les traitements de la bronchite asthmatiforme

Avant tous traitements médicamenteux, l’hydratation est le premier remède de la bronchite asthmatiforme. Pour évacuer la quantité de glaires épaisses qui obstruent vos bronches et vous empêchent de respirer convenablement, il est alors nécessaire de boire une quantité minimum de 1,5 l/j par apports réguliers d’eau chaude. Toutefois, les personnes atteintes de la bronchite asthmatiforme suivront une antibiothérapie, c’est-à-dire traitement à base d’antibiotique pour combattre le mal selon son origine. Si l’origine de la maladie est infectieuse, les antibiotiques comme l’amoxicilline,pristinamycine,céfuroxime,cefpodoxime, ou encore lacefotiam peuvent être prescrit. Dans le cas où la cause du mal est d’origine digestive ou cardiaque, le traitement sera orienté vers la cause du mal. Un traitement broncho-dilatateur sera érigé pour soulager un spasme bronchique par exemple. Le médecin traitant peut également prescrire de fluidifiants (sirop à base de carbocistéine dosé à 2 %, l’acétylcystéinedoséeà200 mgou encore de l’ambroxolsirop) au patient pour faciliter les expectorations de mucus ainsi que les corticoïdes qui agiront en tant qu’anti-inflammatoires sur les bronches.

Pour venir à bout de cette pathologie, il faut donc une association d’antibiotiques, de corticoïdes et de bronchodilatateurs.